Le travail de WAO-Afrique est soutenu par deux principes de base : en premier lieu, le rôle le plus crucial d’une organisation non gouvernementale est de préconiser et sensibiliser au nom des enfants ; en second lieu, l’éradication effective des violations des droits de l’enfant dépend d’une collaboration entre plusieurs parties et d’une approche de partenariat.

En tant que directeur de WAO-Afrique, je suis fréquemment interviewé par des journalistes au sujet du travail de l’organisation. Souvent, après une longue entrevue et une explication soignée de nos campagnes de sensibilisation et de nos actions de lobbie, ils demandent, « mais M. Mally, que faites-vous de concret ? » Il est, peut-être, quelque peu compréhensible qu’ils n’apprécient pas l’importance des activités de sensibilisation et de plaidoyer pour les enfants. En effet, la mesure de l’efficacité et de l’impact de ces activités intangibles est difficile. WAO-Afrique execute également ces prétendues activités concrètes, par l’exemple, le Centre d’Esperance, un abri pour les victimes de trafic, ouvert en 2000 ; cependant, je crois que notre rôle le plus crucial est de rappeler aux parents leurs responsabilités et d’inviter l’état à respecter ses engagements en tant que signataire des instruments juridiques internationaux tels que la Convention relative aux Droits de l’enfant.

L’efficacité de toutes nos activités est augmentée par la collaboration et les partenariats aux niveaux local, régional et international. La nature transfrontalière du trafic exige une telle approche, tandis que le partage d’expertise, d’idées et d’outils de campagne évite une duplication inutile du travail sous tous les aspects des droits des enfants. Depuis la collaboration étroite avec les chefs traditionnels dans les villages jusqu’à notre adhésion aux organismes internationaux tels que le groupe des O.N.G. sur la Convention relative aux droits de l’enfant, le travail de WAO-Afrique, et les enfants pour qui nous travaillons, ont profité de notre approche de collaboration et de partenariat.

Mr. Cleophas Mally
Directeur, WAO-Afrique

Publicités