Mission

WAO-Afrique œuvre depuis sa création pour la promotion et la protection des droits de l’enfant en général et pour la lutte contre toutes les formes d’exploitation des enfants, en particulier le travail et le trafic des enfants, l’exploitation sexuelle, etc.

Objectifs

Ses principaux objectifs se présentent comme suivent :

  • Renforcer les capacités des ONG dans le domaine de la mise en œuvre des droits de l’enfant ;
  • Initier des études et recherches sur les diverses violations des droits de l’enfants ;
  • Apporter une assistance aux reformes en cours dans le domaine de l’harmonisation de la législation nationale avec les instruments juridiques internationaux relatifs aux droits de l’enfant ;
  • Promouvoir et renforcer la paix et la stabilité politique et sociale ;
  • Participer à la promotion de l’éducation aux droits de la personne en générale et aux droits de l’enfant en particulier ;
  • Susciter l’engagement de la société civile dans son ensemble en faveur de la lutte contre toutes formes d’exploitation des enfants ;
  • Défendre et promouvoir les droits économiques, sociaux et culturels.

Actions

Ses actions peuvent être regroupées dans trois axes principaux :

  • L’amélioration de la connaissance du public sur les différentes formes d’exploitations des enfants à travers les études, la sensibilisation de la population et le plaidoyer auprès des autorités, l’information et la formation des acteurs ;
  • L’amélioration de la prise en charge des enfants victimes à travers des actions de réhabilitation et de réinsertion sociale ;
  • L’action pour le renforcement de la législation et son application effective à travers une assistance juridique aux victimes et la participation au processus d’harmonisation de la législation nationale avec les instruments juridiques internationaux ratifiés par les gouvernements en Afrique de l’Ouest et du Centre.

Histoire

WAO-Afrique est la branche africaine de la WAO (World Association for Orphans), une ONG de droit Belge créée en 1985. La WAO-Afrique a acquis son autonomie en 1990 et a signé le 30 Août de la même année un protocole d’accord de siège avec le gouvernement togolais. Son siège est à Lomé, au Togo.

Les principales activités dans la période de 1990-1996 étaient la mobilisation, la sensibilisation, le retrait des enfants en situation d’exploitation, la réhabilitation et la réintégration des enfants, le lobbying, Depuis 1996, WAO-Afrique joue un rôle de coordination dans la sous région, en particulier en ce qui concerne les enfants travailleurs domestiques.

L’impact des programmes de la WAO est reconnu sur l’échelle internationale. L’expertise du Directeur Exécutif dans les pratiques d’exploitation et la violation des droits des enfants a mené à sa nomination au Conseil d’Administration à la campagne mondiale pour l’éducation en 1998, au Conseil d’Administration d’ECPAT International en 2002, au comité consultative de l’International Cocoa Initiative en 2003. En plus, il a été invité à présenter des rapports sur la situation des droits de l’homme en particulier les droits des enfants en Afrique et sur le plan international.

Structure

WAO-Afrique est dirigée par M. Cléophas Mally. Il existe un Conseil d’Administration composé des représentants sous régionaux et internationaux. Le Conseil d’Administration qui supervise tout les activités de l’organisation compte 7 membres et est présidé par M. Michel Chabirand. Parmi son personnel, la WAO-Afrique compte une animatrice sociale, une avocate, un économiste, un spécialiste en science de l’éducation, et un infirmier d’Etat.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.